L’agence régionale de développement économique entend se concentrer sur la relocalisation de productions et la double transition écologique et numérique. Des ambitions portées par Loire&Orléans Eco au plan départemental en parfaite harmonie avec la structure régionale.

« Nous avons reçu beaucoup de témoignages de satisfaction de la part des élus pour les actions conduites par Dev’Up depuis 4 ans », a déclaré François Bonneau, président de l’agence régionale de développement économique, à l’issue de l’assemblée générale du 16 novembre dernier.

Fort d’un bilan qui fait état de 1 052 projets suivis et de 119 implantations accompagnées, Dev’Up a pu rédiger sa feuille de route pour l’année 2021. Elle sera centrée sur quatre objectifs principaux : la relocalisation de production, le lancement d’une marque alimentaire régionale collective, l’accélération des transitions numérique et écologique, et la création d’une plateforme de données économiques régionales.

Au titre des relocalisations, Dev’Up soutiendra notamment des entreprises du secteur du médicament dans le Loiret pour la production de principes actifs en local, ainsi que des industriels de l’automobile pour réintégrer la fabrication de circuits imprimés. La marque alimentaire régionale permettra de labéliser toutes les productions du terroir répondant à un cahier des charges précis.

Les transitions numériques et écologiques seront accélérées par des financements et des appels à projets. Enfin, la plateforme des données économiques régionales centralisera les informations utiles aux entrepreneurs et à la constitution de réseaux professionnels.